Une Maison, Une Histoire, Un Terroir

vue de la maison et de la grange L'Oustal Viei est avant tout une maison de famille, une maison qui a une histoire que nous souhaitons vous faire partager. Elle a été construite en 1836 par Guillaume Serres, notre ancêtre, maître maçon. A la limite entre Quercy et Rouergue, cette bâtisse, comme le mobilier ancien, est l'expression de cette époque et de cette région.

Nous l'avons restaurée avec le souci de sauvegarder tout ce qui pouvait l'être, dans le respect du travail de nos aïeux. L'isolation des murs a été réalisée avec un enduit fait de chanvre, chaux et sable, matériaux naturels ayant l'avantage de laisser respirer la pierre (Au 19ème siècle, le chanvre était une des cultures du Verdier et de la région, utilisé alors pour le textile). Les parquets posés à l'ancienne sont en essence locale, le châtaignier, de même que les volets, portes, escalier et cloison. La cuisine quant à elle est en chêne.

le séjour, la souillarde, l'horloge
Craignant néanmoins de voir s'effacer la mémoire de ce passé où, enfants, nous passions nos vacances, nous avions aussi à coeur d'expliquer ce mode de vie oublié, de raconter tous ces souvenirs aux plus jeunes générations. L'ancienne souillarde est donc devenue bibliothèque consacrée au terroir, avec un historique de la maison, des ouvrages de Daniel Crozes, etc. Nous vous conseillons tout particulièrement deux récits très émouvants de la vie dans la région au siècle dernier : Apollonie, de Marie Rouanet et Henri Jurquet, et C'est l'heure, nouvelle de Anne Chevalier qui décrit notamment l'intérieur de l'Oustal Viei avant réparations. Vous la trouverez dans le recueil La Jeune Nouvelle.